Les énergies durables

22 juin 2017

Quel futur pour les énergies renouvelables ?

Le succès inespéré de la COP 21, et celui un peu plus modéré de la COP 22, ont commencé à nous faire espérer une belle progression pour la transition énergétique. Plus récemment, hélas, la sortie des États-Unis des Accords de Paris, signés par Obama au terme de la COP 21, ont jeté un froid sur les efforts internationaux en faveur des énergies renouvelables. Où en sommes-nous aujourd’hui dans notre chemin vers une énergie 100% verte ? Quel avenir imaginer pour demain ?

2017 : l’année des grands changements énergétiques

Pour tous ceux qui prennent à cœur le sujet des énergies renouvelables, 2016 a été une bouffée d’espoir. La raison : il s’agit de la première année où les investissement dans les énergies vertes ont rattrapé les investissements dans les énergies fossiles. Déjà, 2017 est vue comme l’année de la prise de conscience du grand public autour de tout ce qui concerne les énergies renouvelables.

Selon le Forum économique mondial, plus connu pour son forum annuel de Davos, les énergies renouvelables entreraient véritablement dans leur âge d’or lorsque l’installation des panneaux solaire reviendra moins cher que l’investissement dans le gaz naturel, le charbon ou toute autre énergie fossile. Spoiler : cela commence déjà à être le cas.

En effet, à en croire certains rapports, les énergies éoliennes et solaires sont maintenant au même prix que le plupart des nouvelles installations d’énergies fossiles dans plus de 30 pays. Dans certains cas, elles seraient même plus abordables, sans même parler des économies engrangées sur le long terme. Si la baisse de prix des énergies solaire et éolienne continue sur cette lancée, il est maintenant admis que deux pays sur trois finiront par atteindre ce fameux point de parité avec le coût du réseau (“grid parity”) dans les années à venir. De quoi espérer une belle évolution pour nos énergies renouvelables.

Posté par Deslits Deslots à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01 juin 2017

Comment choisir son offre d'énergie verte ?

mini-cooper-783702_640

 

Compensation carbone, crédits carbones, biométhane, certificats d'origjne, ça vous dit quelque chose ? Non, il n'est pas question ici de voiture mais de fourniture d'énergie. Plus précisément d'énergie renouvelable. Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence et la conférence internationale sur le climat, les fournisseurs d'énergie sont devenus des acteurs à part entière de la transition énergétique. Outre EDF et Engie (les deux anciens fournisseurs historiques), on trouve désormais en boutique tout un foisonnement de fournisseurs alternatifs : Direct Energie, Lampiris, Enercoop, Planète OUI, eni, etc qui proposent des offres d'énergie verte, à des tarifs et des CGV différents. Comment choisir son fournisseur et son offre d'énergie verte ? 


 

Energie renouvelable : pour qui, pourquoi ?

Parce c'est très COP21, parce c'est tendance et parce qu'à Coachella ils ont tous une. Plus sérieusement, c'est surtout l'occasion d'adopter un mode de consommation plus responsable, tout en préservant la même qualité de fourniture. En effet, l'électricité et le gaz, quelle que soit leur origine et leur mode de fabrication, sont tous stockés et acheminés en France par les mêmes gestionnaires de réseau que les énergies fossiles. Ces prestataires sont Enedis pour l'électricité et GRDF pour le gaz. 

Les offres d'énergie verte affichent souvent des tarifs plus élevés que les offres "classiques". Pourquoi ? Parce que l'intégration de ce nouveay type d'énergie (solaire, éolien, hydraulique, biomasse) dans les réseaux de distribution est une procédure encore complexe et coûteuse. D'autre part, le coût de production est généralement plus élevé. En revanche, le coût sur l'environnement lui, est sensiblement plus faible. 

Tous les fournisseurs d'énergie ne proposent tous les mêmes offres. Outre le prix, le mix énergétique de chaque fournisseur d'électricité diffère. Ce bouquet énergétique désigne la répartition par fournisseur des différentes sources d'énergies primaires nécessaires à la production de l'électricité qu'ils commercialisent. Solaire, éolien, biomasse, hydraulique, les sources sont très variées.

Les fournisseurs d'énergie verte : qui sont-ils ?

On trouve d'un côté les pure-player de l'énergie verte, comme Enercoop, spécialiste du commerce équitable de l'énergie, qui propose une électricité produite intégralement de façon renouvelable. Enercoop se définit comme l'unique fournisseur en France à proposer "le vrai prix de l'électricité". Après lui viennent Lampiris (un fournisseur d'orogine belge devenu une filiale du pétrolier Total) et Planète OUI, une petite structure engagée. Ces deux fournisseurs proposent de l'électricité verte, obtenue par des certificats verts (ou garanties d'origine) auprès de producteurs locaux. Dans la même lignée, on trouve ekWateur, un fournisseiur orienté vers les nouvelles technologies.

Direct Energie, mais aussi EDF et Engie proposent des offres renouvelables parmi leur catalogue. Ces contrats de fourniture reposent sur le principe d'un mécanisme de compensation (pour 1 kWh d'électricité ou gaz consommé, la même quantité en version verte est injectée dans le réseau. 

Comment faire son choix ?

En fonction de vos critères et de vos habitudes de consommation. Le prix de l'offre est souvent un élément déterminant, mais la qualité du service client.

  • Petit consommateur d'électricité ? Optez pour une offre comme celle de Planète OUI, qui applique jusqu'à 20% de réduction sur le prix de l'abonnement. 
  • Famille nombreuse ? Beaucoup d'espace ? Les offres Verte de Direct Energie ou 100% Verte de Lampiris proposent une réduction sur le prix du kWh HT. 
  • Pour un mix énergétique 100% vert, tournez-vous vers les offres d'Enercoop.
  • Pour vous prémunir contre la hausse des prix de l'énergie, choisissez un fournisseur comme EDF ou Engie, qui proposent des offres à prix fixes sur plusieurs années.

 Pensez à la planète, mais aussi à vos factures. 

Posté par Deslits Deslots à 14:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 mai 2017

Sowee, la station connectée d'EDF

EDF

On continue notre incursion parmi les dispositifs connectés proposés par EDF. Après avoir parlé du Smart Flower, qui proposait un générateur soleil “portable” au grand public (à condition de posséder un grand jardin, quand même), on passe à la station connectée. Son nom : Sowee

 

Une station pour connecter son chauffage

EDF n’est pas vraiment un habitué des objets connectés. Pourtant, l’année dernière, le fournisseur d’énergie a présenté, sans prévenir personne, Sowee. Concrètement, Sowee se présente sous la forme d’une longue télécommande, presque intégralement couverte d’un écran numérique. Elle se recharge sur une base fixe et, surtout, se connecte au Wi-Fi de votre logement.

En effet, c’est par l’intermédiaire de votre connexion Internet, et d’une application mobile spécialement dédiée (compatible iOS et Android), que Sowee vous proposera de piloter de chauffage au gaz de votre logement. Le but : vous permettre de gérer votre consommation en chauffage selon votre budget. Pour faire simple, vous spécifiez un plafond mensuel que vous souhaitez ne pas dépasser et la station s’adaptera elle-même en fonction de l’activité et des occupants présents afin de ne jamais excéder votre limite.

Sowee possède aussi un autre intérêt dans votre maison : des capteurs d’humidité et de CO2 qui permettent, en vous promenant chez vous, de vérifier l’air et l’atmosphère de votre logement. À savoir que vous pouvez aussi bénéficier d’alertes en cas de pic de CO2, vous permettant de prendre les mesure nécessaires.

Enfin, les technophiles l’apprécieront surtout pour ses fonctionnalités de station météo (visualisation de la météo du moment et des jours à venir), ou visant à piloter certaines ampoules connectées et éteindre, un en seul clic, l’ensemble des objets connectés de votre maison lorsque vous partez.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester moi-même le Sowee, mais l’appareil est disponible pour 379 € sur le site de Sowee. À savoir qu’il est aussi possible de se procurer le pack Sowee, qui comprend la station connectée et un contrat de gaz, pour une souscription de 99 € puis 5,5 € par mois pendant 36 mois, soit 297 € au total.

 

Posté par Deslits Deslots à 21:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2017

Comment profiter de son propre générateur solaire ?

Smart Flower

Si je vous demande chez quel fournisseur d’électricité vous avez souscrit, il y a de grandes chances pour que vous me répondiez EDF. En effet, même s’il n’est plus le seul fournisseur à proposer ses services aux Français, il continue d’avoir la confiance de la plupart des consommateurs. Un statut qui lui confère un rôle important, puisque le fournisseur est pour ainsi dire le principal responsable de notre consommation.

Du coup, il n’est pas très surprenant d’apprendre qu’EDF a participé au développement de plusieurs dispositifs connectés afin de nous aider à consommer moins. Des idées originales mais assez peu connues du grand public. Exemple : Smart Flower.

 

Smart Flower, c’est quoi ?

Smart Flower est la création d’EDF ENR (Énergies Nouvelles Réparties) Solaire, la filiale du groupe EDF Énergies Nouvelles centrée sur l’exploitation de l’énergie solaire. C’est exactement dans cette optique que s’inscrit le Smart Flower : permettre à tout un chacun (ou presque) d’exploiter soi-même son énergie solaire.

Forcément, même s’il est présenté comme “portable”, le Smart Flower reste un générateur solaire à part entière. Par conséquent, il est réservé aux personnes disposant d’un jardin (ou éventuellement d’une terrasse) particulièrement grand. Pour cause : l’appareil est loin d’être étroit, puisque le modèle Pop mesure 4,83 m de haut et que le modèle Original culmine à quelques 5,80 m.

Smart Flower a néanmoins le mérite d’être relativement compact. Ce point est rendu possible grâce à sa forme. Si jamais le nom ne vous avait pas vendu la mèche, le design du Smart Flower est inspiré... des fleurs. Ses douze pétales, de 40 cellules chacun, se déploient à la manière d’un tournesol qui s’applique à suivre la course du soleil. Grâce à ce système de double axe horizontal et vertical, la production électrique du Smart Flower est entre 30% et 40% plus élevée que les systèmes sur toiture. Une particularité qui lui permet d’assurer une bonne production pour une surface plus réduite.

L’aspect compact du Smart Flower vient de sa particularité à pouvoir se refermer une fois inutilisé. En cas de tempête ou une fois que le soleil se couche, par exemple, ses pétales se replient et se rangent dans un coffre à même le sol, ce qui permet de préserver les cellules tout en gagnant (un peu) de place.

 

Posté par Deslits Deslots à 17:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 mai 2017

Énergies renouvelables : quelles sont-elles ?

Fotolia_137358363_Subscription_XXL

Bienvenue sur ce blog consacré aux énergies renouvelables ! Dans le cadre de la transition énergétique, j'ai décidé de prendre quelques minutes de mon temps chaque semaine pour vous parler d'énergies renouvelables. Ce blog n'a pas vocation à partir en croisade contre EDF et autres fournisseurs d'énergie qui alimentent chaque jour nos foyers en chauffage et électricité, mais simplement de parler des solutions qui existent pour un mode de consommation différent, et tout aussi performant. 

Ici, vous trouverez des articles (pas chiants) sur les alternatives qui existent aux énergies fossiles, à savoir les énergies vertes. On appelle "énergies vertes" les sources de productions d'énergie qui ne nuisent pas à la planète et à ses habitants. On distingue cinq grandes classes d'énergie renouvelables. Il s'agit de :

 

  • L'énergie solaire
  • L'énergie éolienne
  • L'énergie hydraulique
  • La biomasse
  • La géothermie

Si les deux premiers sont généralement bien connus du paysage des consommateurs (entre les panneaux solaires et les éoliennes géantes, difficile de les rater) ce n'est pas forcément le cas pour les trois autres. Donc, avant de commencer, quelques mots de définition :

L'énergie hydraulique est produite grâce à la force des courants marins. Concrètement, elle est obtenue à l'aide de turbines placées au fond de l'océan, alimentées en permanence par les mouvements de l'eau, pour produire de l'électricité. 

La biomasse est issue par combustion ou métabolisation des matières organiques et / ou végétales, que sont le bois, les biocarburants, mais aussi... les déjections animales. Inépuisable, cette source d'énergie illustre parfaitement l'adage : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se tranforme". Concrètement, dés que l'on brûle quelque chose, cela produit de la chaleur. La biomasse consiste tout simplement à emmaganiser cette chaleur et à la stocker pour ensuite la rediffuser en fonction des besoins. 

La géothermie consiste à utiliser la chaleur produite naturellement par la terre pour produire de la chaleur mais aussi de l'électricité. Cette source d'énergie est la seule qui ne dépendent pas des conditions atmosphériques environnantes. Les pompes à chaleur géothermiques fonctionnent sur la base de cette source pour produire chaleur et eau chaude dans les foyers. Le secret ? Des capteurs enfouis dans le sol.

 

Posté par Deslits Deslots à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,